Home

sbd-croppedEn octobre 2015, 50 requérants d’asile sont arrivés dans le village de Crans. Touchée par leur détresse, je me suis engagée avec d’autres habitants pour améliorer leur quotidien. Alors que je m’apprêtais à vivre un choc culturel à leur contact, c’est un véritable choc émotionnel qui m’a ébranlée ! S’est alors imposée l’idée de mettre un visage sur cette réalité humaine trop souvent entourée de préjugés… Derrière le mot « réfugié » il y a des histoires, des drames personnels et collectifs… Au cours de cette année, j’ai fait le portrait et interviewé 14 jeunes hommes. Ils m’ont raconté leur parcours, confié leurs peines et leurs joies. Ces échanges m’ont ouvert les yeux sur notre humanité partagée : « Same but different ».

saryass

saidrahim