Emin

eminJe m’appelle Emin, j’ai 27 ans et je viens de Sirnax, dans le Kurdistan turc. Quand j’avais quatre ans, mon père a été tué par l’armée turque car il était soupçonné d’être membre du PKK. Il a été arrêté, fusillé, brûlé puis mis dans une fosse commune. Il était berger. A mes six ans, ma mère est allée visiter ma grand-mère dans son village quelques jours. Une nuit, l’armée turque a bombardé le village entier, tous les civils, car quelques personnes faisaient partie des services secrets du PKK. Ma mère est morte en trayant les vaches. L’armée turque nous a ensuite forcés à quitter notre village. Mes grands-parents nous ont pris, mes cinq frères et moi, et nous avons fui en Iraq, dans un camp de réfugiés kurdes. Nous étions 14’000 à avoir été forcés de partir.

J’ai grandi dans des camps de réfugiés en Iraq avec mes grands-parents. Je n’ai pas eu de scolarisation suivie car nous devions sans arrêt changer de camps. Les premières années étaient vraiment dures, nous avions peu à manger. La vie s’est améliorée quand nous avons pu commencer à travailler mes frères et moi. Il y a deux ans, Daesh a commencé à attaquer notre camp Maxmor. Nous avons fui, mes cousins et moi. Nous avons rejoint la Turquie à la nage puis pris un bateau pour aller en Grèce. J’ai toujours entendu que la Suisse était un pays bien, c’est pour cela que je suis venu ici. Aujourd’hui j’ai vingt-sept ans, je n’ai pas de patrie, je suis de nulle part.

My name is Emin, I am 27 years old and I come from Sirnax in Turkish Kurdistan. When I was four years old my dad got killed by the Turkish army because they thought he was in the PKK. he was arrested, shot, burned, then put in a communal ditch. He was a shepherd. When I was six, my mum went to my grandmother’s village for a few days. One night, the Turkish army bombed the entire village, because a few people were in the PKK secret services. My mum died while milking the cows. The Turkish army forced us to leave our village. My grandparents took my five brothers and me and we went to a Kurdish refugee camp in Iraq. We were 14,000 forced to flee our country.

I grew up in refugees camps in Iraq with my grandparents. I did not have a continuous scholarship because we were changing camps constantly. Life was very hard, we had very little food. It got better after a few years when we were able to start working. Two years ago Daesh started attacking our camp in Maxmor. We had to leave with my cousins. We swam to Turkey from Iraq, then took a boat to Greece. I always heard that Switzerland was a good country, a peaceful country. That is why I came here. Today I am twenty-seven years old and I do not have a country. I never belonged anywhere.